Les métiers les plus prisés du Digital

Les métiers les plus prisés du Digital

Le Digital regroupe tous les métiers qui utilisent Internet, le numérique et le mobile comme supports de création. Qui aurait pu penser qu’un téléphone servirait un jour à autre chose qu’à téléphoner ? Qui aurait pu penser un jour que votre montre prendrait soin de votre santé ? Qui aurait pu penser un jour que votre voiture ferait un créneau toute seule ?  Le digital se sert de ces innovations techniques pour inventer de nouveaux services, de nouvelles applications qui changent le quotidien des gens.

A l’heure de la digitalisation de l’économie de l’industrie et des services, les métiers du digitale ne cessent d’évoluer, l’insertion professionnelle est excellente.

 

Chef de projet digital

Il pilote l’exécution d’un ou plusieurs projets digitaux dans toute leur complexité et en assure la responsabilité dans toutes ses dimensions. Il définit ainsi les objectifs, détermine les moyens humains et garantit le budget alloué. Le chef de projet communique et anime les équipes autour de ce projet.

Aussi, il organise et anime des comités de pilotage ou des réunions, il veille à maintenir une relation de confiance entre la maîtrise d’ouvrage (MOA) et les équipes liées au projet et il pilote la conduite du changement. Pour que le projet soit clôturé, le chef de projet assure la validation des livrables et rédige le bilan. Un Chef de Projet Digital s’occupe de la création de campagnes digitales. Il est donc le lien entre toutes parties prenantes du projet : les équipes internes (créa, édito, techniques, etc), les partenaires et les clients.

Web marketeur

Ce véritable professionnel du web est rattaché à la division marketing et commerciale de l’entreprise où il exerce. En s’aidant de différents outils spécifiques à internet, il s’assure que le site dont il est responsable dispose d’un trafic élevé afin de garantir d’importantes ventes. Dans la plupart des cas, il évolue au sein d’une société commerciale ou d’un cabinet de conseil. Le webmarketeur élabore et gère un site qui répond à une stratégie spécifique mise en place pour la toile. Afin d’atteindre son but, il utilise différentes techniques, comme le SEA, le SEO ou encore le SME.

 Il s’occupe en outre d’acheter certaines prestations (mots-clés, services de référencement…) et effectue un marketing viral dans le but de booster la fréquentation de la plateforme. Parmi ses attributions figure également le développement de partenariats avec d’autres acteurs du web. Des outils de veille sont à sa disposition pour l’analyse continue du comportement des clients du site dont il est responsable.

Le web designer

A partir de la demande d’un client, le webdesigner va concevoir un design qui va être fonctionnel, ergonomique et graphiquement en cohérence avec le contenu et les impératifs du référencement. Sa priorité : respecter le cahier des charges du client tout en rendant le site attractif et pragmatique auprès des futurs utilisateurs.

Tout en respectant l’identité visuelle et la charte graphique établie par le directeur artistique, il va renforcer l’image de l’entreprise et travailler sur l’ergonomie et le graphisme de son site en fonction des critères de sa cible.

Community Manager

Expert des communautés web, le community manager travaille principalement en agence, mais aussi pour un annonceur, une entreprise, un site web…

Pour le compte d’une marque ou d’une entreprise, c’est lui qui fédère et anime les échanges entre internautes. Pour cela, il utilise principalement les réseaux sociaux (Youtube, Facebook, Twitter…) et professionnels (Viadeo, LinkedIn, Xing…). Il est en quelque sorte la “version 2.0” du webmaster ! 

Ambassadeur de la « marque » auprès des internautes, le community manager communique le message de l’entreprise vers l’extérieur et fait part à l’entreprise des réactions de la communauté. Ce dialogue avec les internautes est primordial : il permet d’un côté de diffuser les conseils et le catalogue de l’entreprise et, de l’autre, de faire remonter les remarques ou critiques vers les services de l’entreprise concernés. Tout cela dans l’objectif de fidéliser les internautes et d’acquérir de nouveaux « habitués ».

Motion designer

Encore appeler animateur graphique, le motion designer est un graphiste, un artiste qui s’exprime via cette forme d’art particulière et caractériser par une maîtrise de plusieurs technologie(effets spéciaux, vidéo,animation). A partir d’un cahier des charges (celui donner par client), le motion designer réalise les attentes de celui ci dans un premier temps et propose à son client dans un second temps une aperçue de l’animation(2D et 3D); un moodboards (planche tendance pour donner une idée de l’univers qui sera utilisé dans l’animation).

 

 

Data Manager

Le data manager est au carrefour de la statistique, de l’informatique et de la stratégie de l’entreprise, c’est également un métier du Big Data. Il créée et administre les bases de données.Le Data Management, ou gestion des données, est un terme qui désigne la gestion des données critiques d’une entreprise. Toutes ces données sont liées au sein d’un seul fichier : le Master File.

 

Le data manager a ainsi en charge la conception et la mise en place d’architecture SI et de processus permettant de collecter, stocker, exploiter et sécuriser les données d’une entreprise. Et ce, tout au long de leur cycle de vie. Ces nouveaux acteurs officient donc tant sur le plan technologique (normalisation, entretien) que juridique et managérial.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *